A ne pas manquer

Lyon : la ville illuminée par sa culture du skate

skate lyon place des terreaux

Quelque soit le jour, le temps ou l’heure, le nombre de skateurs ne désemplit pas à Lyon. Sur la place de l’Hôtel de Ville (HDV), dans le bowl de Guillotière, à Gorge de Loup ou à l’indoor de Gerland, vous trouverez toujours de quoi vous divertir. Cependant, cette ville n’est pas connue que par ces spots urbains mais en grande partie par sa culture du skate.

Classée 9ème meilleure ville de skate au monde par Redbull

Cocorico ! Lyon est 9ème dans le classement Redbull du top 10 des villes mondiales du skate. Le magazine souligne l’influence très importante de Lyon dans l’histoire du skate. Face à des villes comme Berlin, la ville de Lyon est surtout célèbre par ses spots et son nombre de pratiquants. Cependant, Il est tout de même difficile de détrôner des villes comme Barcelone, Santiago, Sofia ou Belfast…

Une culture ancrée

Longtemps considérée comme la capitale du skate en France, la ville des lumières est devenue célèbre dans le monde grâce à des skateurs tels que Ali Boulala, Mark Gonzales et Jérémie Daclin (créateur de la marque « cliché »). Aurélien Giraud assure la relève grâce à ses publications de training à Gerland ou l’HDV sur les réseaux sociaux.

Au même titre que le « Love Park » à Philadelphie, la place de l’hôtel de ville a failli perdre toute sa fréquentation suite au « plan anti-skateur » lancé par la mairie en 2017. Des travaux d’aménagement ont été planifiés par la municipalité pour éviter toute « dégradation » et « nuisances sonores ». Ce n’est pas moins de 10 000 signatures dans une pétition lancée par Ethernal Skate Film qui a permis d’empêcher ces dispositifs et font aujourd’hui perdurer la valeur de ce spot.

spot skate lyon hotel de ville aurelien giraud
crédit photo : @LoicBenoit

Un gap historique

Ce que Ali Boulala n’a jamais réalisé, Aaron Jaws Homoki l’a fait ! Après avoir laissé sa sueur, Aaron aura aussi laissé son nom. En effet, les fameux escaliers de la cité internationale se prénomment : « Jaws ».

25 marches, des années d’essai et beaucoup d’adrénaline. C’est en 2015 qu’ Aaron réalise l’exploit du « plus grand saut jamais réalisé » selon Thrasher Magazine.

Partage :
Ton vote est important pour nous
[Total: 5 Average: 5]

Comments (2)

  1. Saved ɑs a favⲟrite, I really like yоur web sіte!

Comment here